Call for International Solidarity for three anarchist comrades arrested in Mexico

Urgent update: three anarchist comrades arrested in Mexico, detained without bail, now facing charges of property destruction, and possibly organized crime, sabotage, and terrorism.

Call for International Solidarity this Friday, January 10, and next Friday, January 17th.

On the night of January 5th, Carlos - a comrade from Mexico, and Amelie and Fallon - two comrades from Canada, were arrested in relation to a Molotov attack on the Ministry of Communication and Transportation and a Nissan dealership in Mexico City. The three have since been held in detention and have limited contact with anyone, including their lawyer, and Amelie and Fallon have also been visited by the Canadian consulate. Though they were initially accused of property destruction, the three may now face additional charges of sabotage, organized crime, and terrorism. If these charges are brought forward, bail will not be possible and deportation for the two from Canada is highly unlikely. All three would then be held until trial without the possibility of release. Due to the possibility of their charges falling under the anti-terrorism law, there is a 48-hour extension to how long the comrades can be held by the Mexican Central Investigative Agency before their charges must be finalized - this extension has already been granted, and can be renewed several times.

These charges come at a time of intense crackdown by the Mexican state on anarchists; from attacks on demonstrations, torture of arrested comrades - including the torture and deportation of Gustavo Rodriguez, and barring the entry of Alfredo Bonanno. The state is now attempting to spin a narrative of foreigners coming in and causing disruption, thus ignoring and even erasing the rich history of anarchist struggle against the state in Mexico. Over the past few years in Mexico City, an insurrectionary anarchist struggle has intensified. Bombings of banks and churches, among other institutions of domination, have taken place frequently, and solidarity with insurrectionary anarchists in Mexico and worldwide has been central to these actions. We must recognize that the repression and penalization that comrades are facing now occurs in this context.

Regardless of the guilt or innocence of these specific comrades, we want to express solidarity, complicity, and a strong desire to see attacks on the state and capital continue and spread. In reality, the Canadians causing disruption in Mexico are the mining companies and military technologies; the same ones that exploit unceded Indigenous land in Canada and elsewhere around the world. Given that capitalist exploitation and misery knows no borders, the struggle against capitalism and the state apparatus must not stop at national borders. Our strength lies in our capacity to recognize the commonalities of our struggles so that they may spread, and to act in solidarity so that the struggles of our incarcerated comrades may continue.

We write this statement to express our deep solidarity with and love for our friends and comrades – Carlos, Amelie and Fallon. Although we are writing from a different context, it is critical that our solidarity is also with the struggle in which this action occurred. Our friends and comrades facing these charges are experiencing the intensity of repression. Our solidarity must meet that intensity with respect for where they stand, admiration for their strength, and a continuation of the struggle in Canada, Mexico, and globally.

Love and freedom to the 5e three,

Prisoners to the streets,

For freedom and anarchy,

-Friends in struggle

****************************************************

Nouvelles urgentes : trois camarades anarchistes arrêté-es et détenu-es dans la ville de Mexico font présentement face à des accusations de destruction de propriété et possiblement de crime organisé, de sabotage et de terrorisme.

Appel à la solidarité internationale ce vendredi, le 10 janvier, et vendredi prochain, le 17 janvier.

Dans la nuit du 5 janvier dernier, Carlos, un camarade du Mexique, ainsi qu’Amélie et Fallon, deux camarades du Canada, ont été arrêté-es dans la ville de Mexico en lien avec une attaque au cocktail Molotov sur le secrétariat des Communication et des Transports et sur un concessionnaire Nissan. Depuis cette date, tous trois sont détenus et leurs communications avec quiconque, incluant leur avocat, sont limitées. Amélie et Fallon ont également été visitées par les services consulaires canadiens. Faisant face à des accusations de destruction de propriété, il et elles pourraient bientôt faire face à des accusations supplémentaires de sabotage, de crime organisé et de terrorisme. Si ces accusations sont bel et bien déposées, la libération sous caution sera impossible et la déportation pour les deux camarades canadiennes, très peu probable. Tous trois risquent plutôt d’être détenu-es jusqu’à leur procès sans possibilité de libération. En raison des possibilités d’accusations régies par la loi anti-terroriste, les services de renseignements mexicains peuvent prolongés de 48 heures la durée de détention sans que les accusations ne soient finalisées. Cette prolongation a déjà été accordée, et peut être renouvelée à plusieurs reprises.

Ces accusations arrivent à la suite d’une intense répression de l’État mexicain à l'endroit des anarchistes, notamment par des attaques répétées contre des manifestations et par la torture de camarades arrêté-es, dont le cas de torture et de déportation de Gustavo Rodriguez et l’interdiction d’entrée d’Alfredo Bonanno. L’État tente à présent de monter un récit, celui d’étrangers qui viendraient au Mexique pour y provoquer des perturbations, ignorant et gommant de cette manière une riche histoire de lutte anarchiste contre l’État dans ce pays. Dans les dernières années, la lutte anarchiste insurrectionnelle s’est intensifiée dans la ville de Mexico. Les attaques à la bombe incendiaire sur des banques et des églises, parmi d’autres institutions de domination, se sont produites fréquemment, et la solidarité avec les anarchistes insurrectionnel-les du Mexique et d’ailleurs a été au centre de ces différentes actions. Nous devons reconnaître que la répression et la pénalisation auxquelles font face nos camarades survient dans ce contexte particulier.

Indépendamment de la culpabilité ou de l’innocence de ces camarades, nous tenons à exprimer notre solidarité, notre complicité et un puissant désir de voir ces attaques contre l’État et le capital se multiplier. En vérité, les canadiennes causant présentement le plus de perturbations au Mexique sont les entreprises minières et les technologies militaires, celles-là même qui exploitent les terres autochtones au Canada et ailleurs dans le monde. Étant donné que l’exploitation capitaliste et la misère n’ont pas de frontières, la lutte contre le capitalisme et l’appareil d’État ne doit pas s’arrêter aux frontières nationales. Notre force réside simultanément dans notre capacité à reconnaître les similitudes dans nos luttes respectives pour qu’elles puissent se propager et dans notre capacité à agir en solidarité pour que puissent se poursuivre les luttes de nos camarades incarcéré-es.

Nous rédigeons ce communiqué afin d’exprimer notre profonde solidarité et notre amour à nos ami-es et camarades Carlos, Amélie et Fallon. Bien que nous rédigions ceci dans un contexte différent, il est essentiel que notre solidarité porte également sur la lutte dans laquelle s’est inscrit cette action. Nos ami-es et camarades qui font face à des accusations font présentement l’expérience de l’intensité de la répression. Notre solidarité doit répondre à cette intensité par un respect pour la position dans laquelle il et elles se trouvent, de l’admiration pour leur force et une poursuite de la lutte au Canada, au Mexique et ailleurs.

Amour et liberté pour les trois camarades du 5e,

Prisonniers et prisonnières dans la rue,

Pour la liberté et l’anarchie,

- Des ami-es en lutte

Category: 

Comments

hey, i made a quick flyer out of this. times new roman is solidarity, i guess

http://zinelibrary.info/solidarity-flyer-three-anarchist-comrades-arrest...

solidaridad!

Add new comment

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
To prevent automated spam submissions leave this field empty.
b
C
2
%
!
g
k
Enter the code without spaces.
Subscribe to Comments for " Call for International Solidarity for three anarchist comrades arrested in Mexico"